17/05/2012

WEC 6 Hours of Spa : Analyse LMP1

Evidemment, aucune surprise en LMP1, avec les quatre Audi qui auront été en permanence aux quatre premières places ! Quoique, une petite surprise quand même, c'est une Ultra qui a gagné la course... Comme pour prouver qu'en endurance, le matériel éprouvé a toujours un avantage !

Coup d'oeil sur les hybrides, les E-Tron Quattro. Une motricité impressionante, on s'y attendait. Cependant sur le sec, elles faisaient jeu égal avec les Ultra. L'explication vient du fait que l'Ultra a une meilleure répartition des masses. Mais sous la pluie, elles sont tout simplement sur une autre planète !!! Aprés une heure de course disputée sur piste humide, l'écart entre l'E-Tron et l'Ultra était pas loin de la minute ! Malgré tout, un choix judicieux de pneus de Géné sur la N°3 lors de la première salve a largement joué en la faveur de cette voiture et n'est pas pour rien dans la victoire de celle-ci.

Apparement chez Audi, on avait jamais pu tester l'hybride dans des conditions changeantes. Voilà donc qui explique le pourquoi de l'impuissance face à la remontée des Ultra mais pas de quoi remettre en cause le système en lui-même ! La belle surprise dans le clan allemand est la belle performance de Marc Géné qui a été l'égal de ses équipiers Romain Dumas et Loïc Duval, qui ont rendu une copie parfaite ! A souligner aussi la belle prestation des rookies Jarvis et Bonanomi, tout de suite dans le rythme ! Pour terminer, mention trés bien également à André Lotterer, qui a dominé de la tête et des épaules le début de course !

Chez les essences, Rebellion prouve son statut de référence de la catégorie en occupant les deux premières places de cette catégorie honorifique ! Mais l'écart de quatre tours entre le vainqueur et Jani-Prost-Heidfeld prouve aussi qu'au niveau équivalence, il y a encore et toujours à redire !

Le Strakka Racing a fait une belle course... 6ème place, un excellent résultat aprés avoir été pour le moins discret à Sebring. Une anicroche tout de même, on semble se plaindre du niveau de pilotage de Leventis dans le paddock. A surveiller de prés !

Quand aux autres, ça ne s'est pas trés bien déroulé. Chandock sortait en haut du Raidillon dans le tour de mise en grille et la voiture a du partir des stands. Finalement, on aura pas beaucoup entendu parler de cette voiture qui terminera 12ème... Quand aux deux voitures équipées du Judd, la Dome de chez Pescarolo et la Oak-Pescarolo, le début de course aura été trés bon mais la suite allait être moins heureuse. Devant son public, Baguette s'est distingué sur la Oak-Pescarolo en suivant les meilleurs essences dés le début de course. Pas mal, quand on sait qu'il n'en est qu'à sa deuxième épreuve dans un proto. Malheureusement, la voiture abandonnera à trois minutes de la fin sur un problème de suspension au virage du Bus Stop ! Pour la Dome, le manque de connaissance de l'équipe a clairement joué dans le mauvais résultat (15ème) en plus du problème de boîte de vitesse. Le point positif est que l'on sait dans quelle direction aller chez Pesca pour Le Mans !

Et voila, désolé de ne pas avoir été aussi complet que la dernière fois. J'étais sur place et on y suit moins bien la course que si on est chez soi. Et comme j'y allais en touriste plus qu'autre chose... Et désolé aussi de vous avoir fait patienter presque deux semaines ! A bientôt !

23:09 Écrit par Blog-Endu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.