14/06/2012

Le Mans : Premières impressions

Hier, six heures d'essais étaient prévues au total. Quatre d'essais libres et deux pour la première séance qualif. De quoi se faire une petite idée du potentiel exact des uns et des autres. Même si la hiérarchie de la Journée Test semble plus ou moins bien respectée !

Commençons par le LMP1 où, sans surprise, Audi a réalisé les deux meilleurs temps des séances avec, à chaque fois, André Lotterer qui a amélioré la pole de l'an dernier lors de la première séance libre. Chez Audi, on a travaillé pour la course, avec à peu prés 50 tours parcourus pour chaque voiture sans le moindre soucis. De soucis, il en était déjà question chez Toyota ! Lors de la première séance, le moteur de la N°8 (Buemi-Davidson-Sarrazin) cassait et la TS 030 passait le reste de la séance au garage ! Quand on sait que l'on a droit à deux moteurs seulement, il faut espérer que rien de fâcheux n'arrivera aujourd'hui à cette voiture sous peine de ne pas pouvoir prendre le départ ! Quand à la N°7 (Lapierre-Nakajima-Wurz), elle a assidûment roulé avec un nombre de tours parcourus similaire à celui des Audi. Niveau chrono, la Toyota concède un peu plus d'un seconde... Encourageant pour l'avenir !

Chez les privés, le Strakka Racing a fait forte impression. Les chronos se sont rapprochés des usines par rapport à la Journée Test et la première tendance augure une belle bagarre à quatre entre l'HPD du Strakka Racing, les Lola Rebellion et la Dome du Pescarolo Team. Le JRM et le Oak Racing sont en retrait en perf pure, mais il semble évident que l'on travaillait pour la course sans trop se soucier du chrono. La Pescarolo 03, quand à elle, a eu un accident lors de la séance libre à la chicane Michelin, causant une grosse frayeur parmi les commissaires. L'avant était fort endommager et la travail de manque pas pour les mécaniciens. Voila de quoi compliquer encore un peu plus la préparation de cette voiture !

Côté LMP2, autant vous le dire, la course va être intéressante et probablement peu évidente à suivre tellement ça risque de batailler ferme ! Les treize premiers se tiennent en trois secondes... Sachant qu'il y a vingt concurrents et que tous ne cherchaient pas forcément un chrono, cela représente bien le niveau ! Six package châssis-moteur différents dans les dix premières places ! Avantage du nombre aux Oreca-Nissan, avec deux voitures en haut de la feuille de temps, avec le TDS Racing by Thiriet devant le Murphy Prototypes ! Mais la concurrence est là...

En GTE-Pro, les quatre constructeurs semblent se tenir dans un mouchoir de poche, avec un avantage pour Corvette et Ferrari. Mais la N°51 de Bruni-Fisichella-Vilander a fait une sortie de piste en séance libre. Le châssis étant endommagé, Michelotto en a renvoyé un nouveau au Mans mais il semble compliqué de voir la N°51 prendre la piste ce soir ! Aston Martin et Porsche se tiennent en embuscade. Côté GTE-Am, Patrick Pilet a été à la fête avec le meilleur temps provisoire des qualifications et notons aussi la bonne forme de l'Aston Martin V8 Vantage également dans cette catégorie.

Quand à la DeltaWing, elle a fait un tour en 3:42 et donc se situe au milieu des LMP2. Encourageant mais il faut remarquer qu'elle a passé peu de temps en piste.

Sinon, la conférence de presse a eu lieu aujourd'hui et les grandes lignes du règlement 2014 ont été dévoilées. Aveu de faiblesse, je n'ai pas une assez grande connaissance technique pour pouvoir vous l'expliquer alors je vous invite à lire les différents articles sur les sites spécialisés comme Endurance-Info afin que vous puissiez en faire votre propre jugement... Malgré tout, on semble aller dans la bonne direction !

14:27 Écrit par Blog-Endu dans WEC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.