18/06/2012

Le Mans : Avertissement sans frais pour Audi !

On était loin de l'excitation de 2011 bien sûr, en LMP1, mais toujours est-il que la course n'a pas été sans intérêt dans la catégorie reine.

Evidemment parlons du duel Audi-Toyota, finalement assez intéressant à plus d'un titre. Au début de course les Audi s'emparaient de la tête et se constituaient une marge d'une minute par rapport aux Toyota. Les TS030 sont remontés en puissance au point que Lapierre et Tréluyer se sont arrachés la première place peu avant 20H. Un splendide mano à mano qui nous replongeait dans l'excitation de 2011... Sauf qu'immédiatement aprés, Anthony Davidson était victime d'un violent crash, qui nous replongeait dans l'enfer de 2011... Touché à l'arrière gauche par une 458 Italia, la Toyota partait en tête à queue avant de s'envoler et d'effectuer un looping puis de retomber sur ses roues et percutant le mur violemment ! Anthony s'en tire avec deux vertères fracturées ! Je reviendrais plus en longueur plus tard sur cet accident... Aprés le Safety Car d'une heure, Nakajima s'accrochait avec la Deltawing et endommageait l'arrière droit. Peu aprés la réparation, la voiture devait revenir aux stands avec, cette fois, un problème d'alternateur et finalement abandonner sur casse moteur durant la nuit.

Les Toyota ont donc surpris ! Une fois dans le rythme, elles ont même semblés un poil meilleure que les Audi ! Les pilotes ont fait un trés bon boulot, surtout Sébastien Buemi, de suite dans le rythme, le suisse est une des révelations de l'épreuve assurèment ! Dés quelle sera fiable, la TS030 Hybrid sera un cauchemar pour les Audi... On a trouvé la tueuse de diesel et nul doute que l'édition 2013 sera dans la lignée de 2008 ou 2011.

Chez Audi, la course n'a pas été un long fleuve tranquille, loin de là ! Déjà, Romain Dumas sortait à la première chicane en début de soirée et endommageait l'avant de la voiture. Image forte de voir l'Alésien sortir arracher les débris de sa voiture avant de repartir et de laisser là ses espoirs de victoire... Aprés ça la voiture a tourné comme une horloge hormis une touchette avec une Corvette de Dumas pendant la nuit. Mais l'on retiendra surtout le relais exceptionnel de Loïc Duval au petit matin, tournant en moyenne dans les 3:25, 3:26 même si c'est finalement Dumas qui sera auteur du meilleur tour en course. Finalement, en début d'aprés-midi, Géné sortira exactement au même endroit que Dumas et avec presque les mêmes dégâts à peu de chose prés... Cette fois, une flaque d'huile était en cause. Il faut croire que l'Audi N°3 est maudite avec un abandon en 2007, une cascade de problème en 2009 et l'accident de McNish l'an passé...

Si l'Ultra N°4 aura été légèrement en retrait tout au long de la course, avec des petits problèmes électriques en fin de matinée, les deux E-Tron Quattro ont pu s'expliquer à la régulière. Le Dr. Ullrich ne donnant aucune consignes d'équipes ! Surprenant, vu l'enjeu, mais trés sport. Cependant c'est plus à un duel à distance auquel on a eu droit. Fässler tentant de faire l'extérieur à Kristensen qui sortait des stands, mais tirant tout droit à la chicane Forza Motorsport. Et dans ce duel, trois hommes se sont montrés trés fort : André Lotterer, Benoit Tréluyer et Tom Kristensen ! André Lotterer et Tom Kristensen ont été vite tout le temps et sans faire la moindre erreur. Quand à Tréluyer, il été malade, ce qui explique son premier relais où il semblait en retrait, et a pu se reposer 16H. Suffisant pour attaquer le dimanche matin mais trop en faisant un tête à queue à l'entrée des stands. Dans ce groupe, on aurait pu citer McNish, toujours aussi rapide mais qui est arrivé trop vite sur une Ferrari Luxury (décidemment...) et a tapé le mur au virage Porsche et perdant ainsi tout espoir de victoire ! L'italien Capello aurait aimé finir sur une victoire. Il a bien tenu son rang, alignant de bons tours chronos mais en étant légèrement en dessous de Lotterer. Mais tout de même, à son âge, chapeau bas ! Pour finir, comme l'an dernier, Fässler a paru fébrile et pas assez tranchant... Craquerait-t-il sous la pression des grands évènements ? Car le suisse a bien prouvé plus d'une fois sa pointe de vitesse dans la R18 !

Lotterer-Fässler-Tréluyer gardent donc leur titre. Mérité car c'est cette voiture qui a passé le plus de temps en tête et André Lotterer est assurément l'homme fort de cette course. Victoire historique d'une voiture hybride au Mans, et la première grande victoire internationale de cette motorisation, qui a fait preuve d'une fiabilité exemplaire ! Assurèment l'avenir du Mans est dans les nouvelles technologies, et cette victoire en est un premier pas. Vivement 2013 avec des Toyota aussi fiables, car performantes elles le sont déjà !

12:13 Écrit par Blog-Endu dans WEC | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Sublime témoignage merci de tant d'information et de passion.

Marie.

Écrit par : caf paris | 18/06/2012

Répondre à ce commentaire

Merci à vous, pour votre suivi malgré le peu d'articles, je l'avoue ! Votre message me fait bien plaisir ;)
Les autres catégories vont suivre, et bientôt, une interview d'un ancien vainqueur des 24H normalement. Restez branchés ;)
Antoni

Écrit par : Blog-Endu | 18/06/2012

Répondre à ce commentaire

Très bel expérience, merci de l'avoir partagé

Écrit par : Assurance santé ASAF | 19/06/2012

Répondre à ce commentaire

Les Toyota sont déjà puissantes, mais elles le seront bientôt encore plus !
En effet, le surplus de puissance provient du supercondensateur, sorte de batterie ultra puissante.
Or, des nouveaux supercondensateurs viennent de sortir : 5 fois plus puissants et 2,5 fois plus denses : http://www.supercondensateur.com/article15/supercondensateur-skelcap-series-5-fois-plus-puissant-et-2-fois-plus-dense

On peut même se demander si Audi ne va pas adopter aussi les supercondensateurs à la place du volant d'inertie...

Écrit par : Didier | 19/06/2012

Répondre à ce commentaire

Didier, ceci est trés intéressant. Sachez qu'en 2014, les systèmes hybrides seront quatre fois plus puissants que ceux d'aujoud'hui ;)

Écrit par : Blog-Endu | 19/06/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.