21/06/2012

GTE : Une course de folie !

Tant en Pro qu’en Am, la course aura été animée, une habitude bien établie pour la catégorie GTE.

En Pro, l’Aston Martin V8 Vantage et la Corvette C6 N°74 se livraient une belle bataille en début de course… On se serait cru revenu au temps des GT1 ! Finalement, l’Aston Martin fût ralentie par des problèmes de freins et la course des Corvette a été pourrie par d’innombrables soucis de fiabilité. L’Aston terminera tout de même sur la troisième marche du podium et les Corvette finiront 4ème pour la N°73 et la N°74 fini non classée.  C’est une voie royale qui s’est ouverte aux Ferrari. La N°51 de chez AF Corse (Bruni-Fisichella-Vilander) et la N°59 du Luxury Racing (Makowiecki-Melo-Farnbacher). Mais des pépins mécaniques sont venus pertuber la Ferrari française dans la matinée, si bien que la N°51 n’a plus jamais été contrariée dans sa quête de la victoire. Victoire incroyable tout de même pour cette voiture, qui est sortie de la piste à la fin des essais libres et qui n’a pu faire qu’une poignée de tours lors de la fin des qualifications… Quant à l’autre Ferrari, la N°71 de Bertolini-Beretta-Cioci, elle n’a jamais pu jouer un rôle et termine 5ème après une course discrète.

 

Désastre chez Porsche avec un double abandon pour le Flying Lizards (Bergmeister-Long-Holzer) et Felbermayr (Lieb-Lietz-Henzler) sur d’inhabituels problèmes de fiabilité. Il est grand temps de passer à la 991 du côté de Porsche, la 997 RSR a fait son temps !

 

La catégorie Amateurs aura été la plus animée de la course, avec la victoire qui s’est jouée dans la dernière demi-heure ! La Corvette N°70 de Larbre Compétition (Canal-Bornhauser-Lamy) et la Porsche N°56 de chez IMSA Performance (Narac-Armindo-Pons) ne se sont pratiquement jamais laissées distancées l’une de l’autre durant toute la course mais c’est la Corvette qui a réussi à distancer la Porsche dans les dernières minutes, offrant ainsi une troisième victoire de catégorie d’affilée pour le team de Jack Lecomte ainsi que pour Julien Canal, qui n’a connu que la victoire depuis sa première participation au Mans en 2010 !

Le début de course avait été, ici aussi, très beau avec de sacrés pilotes au volant des voitures : Patrick Pilet dans la Porsche Flying Lizards, Sean Edwards dans la Porsche Prospeed, Pedro Lamy dans la Corvette Larbre, Nicolas Armindo dans la Porsche IMSA… Bref du beau monde, sans oublier les gentlemen-drivers ayant un bon coup de volant tels que Rui Aguas ou Gianluca Roda. Finalement, ce sont les deux voitures ayant le meilleur compromis pro-am qui ont fait le spectacle jusqu’au bout !

21:05 Écrit par Blog-Endu dans WEC | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.