19/07/2012

Maxime Martin : "On a toutes les cartes en main"

ADAC GT Masters, Blancpain Endurance Series, 24H du Mans, VLN... La saison de Maxime Martin est relativement chargée cette année, et le succés est au rendez-vous ! Le fils du quadruple vainqueur des 24H de Spa fait le point sur sa première partie de saison, et aborde l'avenir...

Maxime, racontes-nous ta première partie de saison...
De manière générale, elle est très positive dans le sens où j'ai déjà gagné quatre courses, deux en Blancpain Endurance Series et deux en ADAC GT Masters. Je suis en tête du Blancpain avec Leinders et Paltalla et le team MarcVDS pour aborder les 24H de Spa ce qui est top pour cette course et le championnat. En ADAC GT, deux victoires avec Lunardi sur l'Alpina et on a repris la tête du championnat le week-end dernier au Nurburgring. Mais surtout, on a un gros handicap de poids avec 160 kg de lest, ce qui ne va pas nous aider pour le reste de la saison : 50kg pour les résultats, 50 kg avec la BOP et 60kg car nous sommes Gold et Platinum.
Le Mans c'est bien passé mais malheureusement on a eu quatre crevaisons de nuit alors qu'on été en tête du LMP2. C'est une déception parce qu'on pouvait viser la victoire. D'un autre côté, j'ai participé deux fois aux 24H du Mans et j'ai toujours terminé, 7ème en 2011 et 14ème cette année et 7ème LMP2, donc il y a du positif !
Pour le Ring, c'était ma première participation. On termine quatrième, ce qui est une belle performance car c'était la première participation également du team et de mes équipiers ! Et nous finissons premier team privé, premier team non germanique et premier BMW !

Avec tous ces résultats positifs, comment vois-tu l'avenir ?
Il y a différentes possibilités, soit un contrat d'usine "convenable" soit une suite avec MarcVDS. Je suis un peu lié par "âme" avec cette équipe, on a fait beaucoup l'un pour l'autre et donc je pense que je serais toujours avec eux. J'aimerais bien aussi faire un test en DTM ! Mais l'avenir est toujours difficile à prédire. Je fais comme je l'ai toujours fait, chaque chose en son temps et j'espère que ça m'amènera un peu plus haut.

Comment abordes-tu les 24 Heures de Spa ? N'y a-t' il pas une pression supplémentaire en arrivant en tête du championnat et face à l'armada Audi ?
Non justement ! On a une carte à jouer en étant en tête du championnat. Audi arrive avec 5 cinq voitures officielles, ça va être difficile mais il n'y a pas de raison pour que ça n'aille pas. Certes c'est une course de 24 Heures, mais on a toutes les cartes en main.

Avec autant de voitures en piste, l'expérience du Nurburgring devrait être utile, voire une avantage, non ?
C'est ce que l'on me dit souvent mais je ne pense pas car au Nurburgring il y a beaucoup de différences entre les voitures alors qu'à Spa ce ne sera que des GT3. Donc même vitesse en ligne droite, dans les courbes... La différence se fera vraiment au virage et à l'accélaration. Le trafic risque d'être justement plus difficile à Spa pour cette raison ! Ailleurs, il y a des voitures bien moins puissantes et donc plus faciles à doubler.

Tu es actuellement l'un des meilleurs spécialistes GT et tu as montré un trés bon niveau lors de tes deux participations au Mans en proto. Ta principale qualité semble être d'avoir une rapide adaptation, quelle que soit la voiture ou le circuit... Je me trompe ?
C'est ce que l'on me dit toujours ! Je mets peut-être un peu moins de temps que les autres à m'adapter. Mais j'ai toujours roulé dans beaucoup de voitures différentes, ça aide. Mon expérience générale me facilite à m'adapter à chaque voiture le plus rapidement possible

Comment sont les relations avec ton père ? Est-ce qu'il te donne souvent des conseils ou bien te laisse-t' il gérer toi-même ta carrière ?
Non, il me laisse gérer. Il m'a donné des conseils sur différents contrats au début mais aujourd'hui je m'en occupe moi-même.

Un grand merci à Maxime Martin pour sa sympathie et sa disponibilité, et en lui souhaitant le meilleur pour les 24 Heures de Spa la semaine prochaine !

19:22 Écrit par Blog-Endu dans Interview | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.